Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Afrique c'est Nous!

Présidentielles au Bénin: Conscience mystique

10 Mars 2011, 14:19pm

Publié par afrinous.over-blog.com

"Victoire, victoire, victoire"; "Premier tour KO"...

Tels sont quelques cris de ralliement ou de courage que se donnent les militants des candidats à la présidentielle du 13 mars 2011 en République du Bénin. On les voient par centaines ou par milliers les uns à pied, les autres à moto ou en voiture, arborer fièrement et avec zêle les couleurs de leur futur président. Plus tard à la suite d'un autre candidat, on les revoit par centaines, par milliers, les mêmes, qui il y a un instant chantaient les louanges du rival. Pour qui sont-ils finalement? Tout le mystère autour de leur conscience, en fait une Conscience Mystique, comme le dit un ami journaliste à moi.

J'ose croire que lorsqu'il créait son expression, mon ami pensait en partie à tous ces jeunes qui, manipulés par la frange politique et en quête d'un bonheur qui ne dure que le laps des campagnes, n'ont plus comme dernier recours que le syncrétisme politique auquel ils sont initiés à la veille de chaque scrutin.

Conscience mystique qui n'avantage pas certainement les candidats qui, eux, se vantent de l'électorat qu'ils ont pu réunir et cela pas à cause de leur idées. Le jour du scrutin, ces mêmes jeunes, délivrés ou pas du mystère mettront le cachet sur un seul numéro. Mytère électoral.

En 2006, un autre ami étudiant comme moi me confia qu'il fût sollicité par trois partis de trois candidats différents. Il fût donc obligé, compte tenue de l'offre en espèces sonnantes et trébuchantes, de se déguisé en clown, d'être hypocrite pour battre campagne pour des candidats pour qui il ne votera peut-être pas. 

Pauvre jeunesse à la conscience mystique. A quand la fin du calvaire?

 

Commenter cet article

juby 18/03/2011 02:52


Présidentielles 2011 : LE BENIN ETONNE UNE FOIS ENCORE
Une loi électorale interprétée à volonté, une date reportée par deux fois, une liste électorale inachevée et par conséquent une partie de la population laissée en rade ; voilà en résumé les
imperfections qui ont jonchées la période préélectorale. A coté de tout cela, il faut noter la tentative de sauvetage de la précieuse LEPI par la classe politique tout entière qui a accouché tout
de même d’une souris puisse qu’il y en a qui ne peuvent toujours pas exprimer leur droit de vote. Malgré toutes ces vicissitudes le peuple Béninois est allé aux urnes ce dimanche 13 Mars 2011.
Le peuple Béninois, on ne va cesser de le dire est plus que jamais mature en matière d’élections. Cela s’est d’ailleurs dénoté lors des campagnes électorales qui se sont déroulées dans l’ambiance,
la joie, l’effervescence. Toutefois on pouvait observer lors des meetings politiques une grande mobilisation des populations. Qualifiées d’analphabètes à 80% selon de récentes statistiques, ces
populations se déplacent quand même ; que vont-elles chercher ? Les billets de banque distribués ? Où, vont-elles écouter le programme des différents candidats?
La réponse se trouve en tout cas dans les urnes. D’ailleurs, les premières tendances montrent que certains « politiques » n’ont pu convaincre les « analphabètes (populations) » dans les régions
qu’ils considèrent comme étant leur fief électoral et se disputent des suffrages avec d’autres candidats. Le peuple a encore censuré, il n’est plus dupe. Le quid de la détention du gouvernail par
le "peuple" ou par le "politique" se pose alors.
Juby Lamour…


afrinous.over-blog.com 21/03/2011 15:23



Voilà qui est bien dit. Et maintenant que les résultats sont là, il revient maintenant de se poser la question de savoir si vraiment ils sont justes et proclamés conformément aux normes et règles
en viguer au Bénin. Ce qui s'est passé est vraiment dommage pour le Bénin et sa démocratie légendaire.


Quoiqu'il en soit, que les scandales cessent et que les fautes commises soient réparées (ce qui, j'en suis sûr est loin d'être réalité).