Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Afrique c'est Nous!

"La tolérance est le degré le plus élevé de la force"

6 Août 2018, 12:49pm

Publié par afrinous.over-blog.com

Un paradoxe pense-t-on, quand on lit cette citation. Pourtant elle puise sa quintessence même du fait que les deux extrêmités soient contraires. Du latin tolerare (supporter), la tolérance est cette capacité à accepter son prochain, de quelque nature et identité qu'il soit, comme un être fait de chair et d'os et impuissant devant les faiblesses de la nature humaine comme soi-même.  Ceci n'est possible que si l'on s'accepte soi-même comme on est. De la même facon, il est possible que malgré cet agrément de soi, on ne soit pas capable de tolérer.

La force, qui désigne dans ce proverbe l'exercice du pouvoir-qui très souvent et à tort est assimilée à la violence- se trouve au seuil de la tolérance. Un bon chef est celui qui comprend son peuple et qui s'abaisse pour le nourrir avec le lait de la diversité. Quand on pense à l'Afrique des royaumes, on s'imagine difficilement un tel scénario. La force y a toujours été un moyen d'affirmer son autorité au peuple. Mais pourtant avisés par l'immense doctrine et l'expérience de leur griot, les rois cèdent souvent à des compromis.

La question ici est de savoir comment la tolérance peut-elle se hisser au sommet de la force si la force se suffit à elle même pour règner. Les sentiments représentent de grands vecteurs de paix et de prospérité. Pourquoi recommande-t-on aux parents de ne pas battre leurs progénitures quand ils commettent les inévitables erreurs de l'enfance naive et inconsciente? Avec d'autres mots, comment expliquer qu'un enfant reprenne avec plus d'ardeur l'interdit qui lui a coûté une baffe. Pourquoi quand on allaite un bébé qui pleure, il se tait? La réponse à cette dernière question est un grand pas vers la tolérance. Le fait que sa mère supporte et comprenne cette force qu'exerce sur lui la faim, lui donne une assurance et une confiance totale - du moins en ce moment - en elle.

La force sans les sentiments est comme un foyer sans feu. Que les gouvernements africains en prenne de la graine.

L'Afrique C'est Nous!

Commenter cet article

Hermann K 29/12/2011 12:31


J'ai eu à jetter un coup d'oeil sur cet article quelques jours auparavant. Et j'avoue tout le choc qu'il m'a suscité. Jusqu'à ce moment là, je n'avais en effet jamais regardé la chose ONG-tale
sous cet angle là. Et le pire c'est que c'est tellement évident ...

afrinous.over-blog.com 29/12/2011 22:26



On connaissait pour les ambassades mais ceci est vraiment le comble.