Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Afrique c'est Nous!

Jeunesse-Education-Développement

24 Mai 2011, 23:27pm

Publié par afrinous.over-blog.com

La population jeune sera le moteur de la prospérité économique des années à venir, mais uniquement s’il existe les politiques et les programmes nécessaires pour renforcer les opportunités qui s’offrent à elle.

 


Après un demi siecle d'indépendance, que retenir? Sommes-nous vraiment independants? Que retenir dans les domaines économique et social? Combien sont-ils encore jeunes sans emplois, tristes jouets d'une politique qui se rempli les poches avec des projets pour la jeunesse jamais atteints.
Reconnaisons que des avancées sont à remarquer, car l'Afrique de1960 n'est pas  l'Afrique d'aujourd'hui. Seulement, si en cinquante années d'autogérance nous en sommes encore par exemple à une centaine de partis politiques, il y a de quoi s'inquiéter. Si en cinquante années on se sert de la jeunesse rien que pour des idéaux politiques jamais atteints sans pour autant promouvoir ou encourager les talents qui s'y cachent, il y a vraiment de quoi s'inquiéter.

 

L'avenir appartient à la jeunesse qui a été prise neutre dans son élan de développement.

  

On parle d'entreprenariat. Mais l'esprit d'entreprenariat, c'est comme les langues. Plus tôt on s'y frotte, plus vite et plus efficacement on les maîtrise. Et cela ne peut arriver que lorsque l'objet et l'objectif(contribuer au Développement de son pays) de l'entreprise est vraiment maîtriser et cela par l'histoire qui nous donne de prendre lecon sur le passé. Cela ne veut pas forcément dire qu'un jeune ne peut être entreprenant que s'il l'était petit. Je crois seulement que ce facteur joue un rôle important.


 Si seulement les pays africains pouvaient prendre exemple sur les dragons d'Asie! Je dis bien prendre exemple et non prendre prendre pour modèle(ce ...que beaucoup confondent souvent). Quand je relis leur histoire, je me rend compte que l'éducation y a joué un rôle essentiel,surtout en ce qui concerne l'amour de la patrie et le respect du bien public.

Je pense que nos systèmes éducatifs ont besoin de plus de notions de patriostisme et de culture africaines. 50 ans après les indépendances, les éléves continuent d'être punis pour avoir saluer ou parler avec leur voisins dans leur langue maternelle; le costume est sévèrement exigé lors des soutenances au détriment par exemple du Bazin plus élégant et motivant; la lecon d'histoire ne nous enseigne pas ou peu 50 ans avant et après les indépendances; Cela me rappelle Thomas Sankara qui parlait d'impérialisme qui se trouve sous nos yeux mais que nous disons combattre sur d'autres plans. Prenons - en de la graine!

L'Afrique c'est nous!

Commenter cet article