Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Afrique c'est Nous!

Discours de Patrice Lumumba sur l'Afrique

14 Janvier 2020, 15:59pm

Publié par Charbel Gauthe

Patrice Émery Lumumba

« Plus nous serons unis, mieux nous résisterons à l’oppression. »

[…]

En effet, l’unité africaine tant souhaitée aujourd’hui par tous ceux qui se soucient de l’avenir de ce continent, ne sera possible que si les hommes politiques et les dirigeants de nos pays respectifs font preuve d’un esprit de solidarité, de concorde et de collaboration fraternelle dans la poursuite du bien commun de nos populations. […]

Puisque nos objectifs sont les mêmes, nous atteindrons facilement et plus rapidement ceux-ci dans l’union plutôt que dans la division. […]

Plus nous serons unis, mieux nous résisterons à l’oppression, à la corruption et aux manœuvres de division auxquelles se livrent les spécialistes de la politique du « diviser pour régner ». […]

Notre seule détermination – et nous voudrions que l’on nous comprenne – est d’extirper le colonialisme et l’impérialisme de l’Afrique.  […]

Sur le plan culturel, les nouveaux États africains doivent faire un sérieux effort pour développer la culture africaine. Nous avons une culture propre, des valeurs morales et artistiques inestimables, un code de savoir-vivre et des modes de vie propres. Toutes ces beautés africaines doivent être développées et préservées avec jalousies. […]

Africains, levons-nous ! Africains, unissons-nous ! Africains, marchons main dans la main avec ceux qui veulent nous aider pour faire de ce beau continent un continent de la liberté et de la justice.

Discours du 22 mars 1959 sur l’Afrique

Chronologie

2 juillet 1925 : Naissance à Onalua, Congo belge

1955 : Il crée l’Association du personnel indigène de la colonie (APIC)

Octobre 1958 : Cofondateur du Mouvement national congolais (MNC) avec pour objectif « la liquidation du régime colonialiste et de l'exploitation de l’homme par l'homme. »

Décembre 1958 : Il participe à la Conférence des Peuples africains à Accra, où il rencontre d’autres leaders anticolonialistes comme Kwame Nkrumah, Frantz Fanon ou encore Félix Moumié. Il en ressort motivé et prêt à lutter pour l’indépendance du Congo.

Novembre 1959 : La révolte des mouvements nationalistes éclate. Lumumba est arrêté et condamné à 6 mois d’enfermement le 21 janvier 1960. Mais il fût libéré trois jours plus tard sur demande des représentants des différents mouvements nationalistes qui refusaient de siéger sans lui à la table ronde avec les autorités belges à Bruxelles.

30 juin 1960 : Proclamation de l’indépendance. Le Congo belge devient la République du Congo.

11 juillet 1960 : Sécession de l’État du Katanga proclamée par Tshombé. Lumumba envoie les troupes congolaises mais elles font face au cessez-le-feu imposé par l’ONU, qui avait considéré le conflit comme interne au Congo avant de revenir sur sa décision. Pour Lumumba, c’est une trahison. Il décide alors de résister et en appelle à la solidarité africaine.

4 septembre 1960 : Le président Joseph Kasa-Vubu révoque Lumumba et les ministres nationalistes.

14 septembre 1960 : Coup d’état organisé par le colonel Mobutu, ancien ami et collaborateur de Lumumba.

17 janvier 1961 : Lumumba est assassiné.

Plus de discours dans le livre "Les discours de l'histoire africaine" de Charbel Gauthe. Disponible sur amazon.fr

Commenter cet article